Le mec qui a envoyé un Big Mac dans l’espace l’a goûté (et c’était pas folichon)

Merci à lui d'avoir tenté l'expérience afin que nous n'ayons pas à le faire.

Le 28 mars, un étrange burger a atterri sur le terrain de l’équipe de football de Colchester United, en Angleterre, harnaché comme s’il débarquait tout droit de l’espace. Derrière cette apparition mystérieuse se cachait en réalité une expérience, menée par un youtubeur tentant de devenir le premier à expédier un burger dans l’espace… et à le déguster directement après son passage en orbite.

Sur sa chaîne YouTube, Killem donne de sa personne en tentant des expériences loufoques, comme confectionner la plus grande part de pizza jamais réalisée dans l’histoire. Pour sa dernière expérience en date, il a tout mis en œuvre pour envoyer un Big Mac en orbite, rapporte le magazine Food & Wine.

Publicité

Premier burger dans l’espace

Publicité

Pour ce faire, Killem a attaché minutieusement l’heureux élu sur un bloc de polystyrène à l’aide de super glue, avant de le placer face à une caméra GoPro dotée d’un capteur GPS. Il a fixé le tout sur un ballon-sonde, lui-même chargé de quatre bouteilles d’hélium.

"J’avais vu des gens envoyer des objets dans l’espace, mais personne n’avait jamais envoyé de burger, j’ai donc voulu être le premier à le tenter ! Cela m’a pris quelques semaines de préparation afin d’être sûr d’avoir tous les éléments nécessaires", a confié le youtubeur au magazine Today.

Publicité

Grâce à tout cet attirail, le burger a pu atteindre les 40 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre, dans une zone où les températures peuvent atteindre jusqu’à -50 degrés.

Après un démarrage prometteur et euphorique, Killem a suivi assidûment le voyage de son burger grâce à son capteur, mais il en a rapidement perdu le signal. Le lendemain matin, c’est non sans surprise qu’il parvient à capter à nouveau le signal de son sandwich mis en orbite… qui avait atterri sur un terrain de football.

Le retour sur Terre

Il passe alors un coup de téléphone au numéro correspondant à cette adresse. C’est l’un des employés de l’équipe de Colchester United qui décroche et qui lui confirme qu’ils ont bien mis la main sur le burger, ou du moins ce qu’il en reste. Précisons que le fait qu’il soit revenu sur Terre en un seul morceau relève quand même du miracle : la caméra aurait pu geler et/ou le ballon éclater sur sa route vers les nuages.

Publicité

Killem s’est alors mis en chemin afin de récupérer son Big Mac se trouvant alors à près de trois heures de trajet de chez lui. Amusé par l’initiative et ce coup de com à peu de frais, le compte Twitter de McDonald’s en Angleterre a relayé l’histoire du premier Big Mac de l’espace en légendant : "Nous avons toujours su que le Big Mac venait d’ailleurs."

© Killem via YouTube

Verdict ?

Comme promis, Killem a donc filmé sa dégustation. Mais une bouchée de ce burger qui revient de loin a largement suffi – le résultat ne semble clairement pas fameux à en croire sa réaction. Après un passage par des températures variées et des zones atmosphériques composées d’éléments chimiques complexes, le burger est sec.

Si sa texture a changé, son goût est quant à lui plutôt fidèle à celui d’un Big Mac. "Ça avait le goût d’un hamburger mais sec, très sec. Je devais mâcher pendant environ deux minutes en forçant. Je ne le recommanderais à personne" explique-t-il. Vous êtes prévenu·e.

Par Claire Verriele, publié le 04/04/2019

Copié

Pour vous :