(© Club Sandwich)

Nature et mature, le nouveau HolyBelly dévoile une cuisine sans complexes

Des produits sourcés et de la vraie cuisine.

Il n’y a pas que les stacks de pancakes – aussi délicieux soient-ils – qui font vibrer les papilles des rois du breakfast HolyBelly. Avec la réouverture du "19" originel, à quelques encablures du "5" (les deux restaurants se situent respectivement au 19 et au 5 de la rue Lucien Sampaix dans le 10e arrondissement de Paris), HolyBelly sort de la cour de récré pour affirmer ce qu’il ne disait encore qu’à demi-mot : ici, on cuisine !

Au revoir le breakfast, bonjour le petit-déjeuner

(© Club Sandwich)

Publicité

Une carte matinale autour du petit-déj jusqu’à midi, et une carte entrée-plat-dessert au déjeuner, avec des plats du jour en rotation (3 plats qui restent 3 jours à la carte), la formule de ce HolyBelly 19 est plus traditionnelle, sans manquer d’esprit. Ce lundi, à deux à l’heure du déjeuner, on a opté pour le partage de plusieurs petites entrées, avec pour démarrer, l’œuf à la coque, terriblement simple mais qui nous trottait dans la tête depuis les stories Instagram des premiers clients. Petite assiette de jambon Prince de Paris, églefin fumé accompagné d’un condiment câpres et agrumes : on picore ces assemblages avec plaisir, qu’on aurait pu bricoler sur le comptoir au retour du marché, sans avoir besoin d’aller plus loin pour être délicieux.

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

Publicité

Thé, café ou vin nat'

(© Club Sandwich)

Pour le plat, on a le choix ce midi entre un jarret de veau et topinambours, une truite de Banka et fenouil, ou des arancinis champignons et fourme d’Ambert. On sent ici encore plus la rupture avec l’autre adresse au bout de la rue : au 19, on cuisine, on ne s’oblige pas à la décadence dans l’assiette, tout en restant gourmand. La vaisselle, magnifique, vient renforcer l’idée que nous sommes au restaurant, plus dans un simple coffee shop.

Pour autant, la maison propose toujours d’excellents cafés et thés toujours bien sourcés, et invite une des passions du patron Nicolas : du vin nat' pour complimenter des assiettes plus matures. Mais pour donner un croche-patte à cette vie d’adulte, on termine le déjeuner en beauté avec des mini-doughnuts encore chauds à tremper dans un dulce de leche à se damner : une bombe sucrée ultra-régressive.

Publicité

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

Quoi ? HolyBelly 19.
Où ? 19 rue Lucien-Sampaix, 75010 Paris.
Quand ? Tous les jours de 9 heures à 17 heures.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 26/02/2019

Copié

Pour vous :