© The Virgin Mary bar via Facebook

Bienvenue au Virgin Mary Bar, le tout premier pub sans alcool d’Irlande

Dans ce bar de Dublin, on sert bien plus que des jus de fruits.

Au pays de la Guinness, un bar en apparence comme les autres vient d’ouvrir en plein centre de Dublin. Ambiance feutrée, horaires de soirée, bouteilles apparentes sur les étagères… On y retrouve tous les codes du pub traditionnel irlandais, l’alcool en moins.

The Virgin Mary Bar, qui a ouvert ses portes au début du mois de mai, ne propose en effet aucune boisson alcoolisée. Ici, elles sont remplacées par des soft drinks et des mocktails originaux.

Publicité

Une volonté de casser les codes

Publicité

Avec cette idée, le gérant Vaughan Yates espère initier un changement de mentalité dans son pays, particulièrement amateur de bières. Car, même si la consommation globale d’alcool a tendance à baisser, l’Irlande reste le deuxième pays du monde au classement plus le binge drinking, selon une étude réalisée en 2014 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans une interview accordée au Guardian, il a assuré que son pays était bel et bien prêt à accueillir un lieu chaleureux sans que de l’alcool ne soit de la fête. Et pour cause, on assiste à un "véritable changement culturel dans le monde par rapport à l’alcool". Et l’Irlande n’y échappe pas. Environ un quart des adultes irlandais n’en consommeraient pas et seraient lassés de ne trouver qu’une gamme limitée de boissons non alcoolisées dans les pubs traditionnels.

Publicité

Des boissons sophistiquées

À la carte du Virgin Mary, point de jus de fruits ou de sodas, mais de véritables créations de mixologues qui n’ont rien à envier aux plus grands cocktails. Pour élaborer leurs créations, les gérants se sont inspirés des cartes des autres pubs traditionnels de la ville afin de proposer à leurs clients des boissons associées à l’univers du pub, sans rien perdre de leurs repères.

Publicité

On peut citer en exemple le Nitro Coffee, servi depuis un robinet à la façon d’une bière, le Pink Preacher composé de Ceder’s – un équivalent du Gin – de framboises, de jasmin et de thé blanc. Et aussi des mousseux, des kéfirs et des bières sans alcool pour contenter tout le monde, femmes enceintes incluses.

"Nous ne savions pas trop comment ça se passerait […]. Mais le premier soir, une fois qu’on était plein, impossible de dire qu’il n’y avait pas d’alcool", confie Anna Walsh, la cogérante du lieu.

Révolution.

Par Claire Verriele, publié le 29/05/2019

Copié

Pour vous :