Par Valentine Cinier

Si même les stars se mettent à cultiver leurs aliments, c’est bon signe pour la planète.

Une publication partagée par Kelis (@kelis) le

La chanteuse Kelis est précurseuse de tendances, que ce soit en matière de musique, de mode, de nourriture ou, désormais, d’agriculture durable. Elle a en effet annoncé dans Architectural Digest avoir mis en vente sa maison de Glendale (d’une valeur de 1,885 million de dollars), dans le comté de Los Angeles, pour acheter une ferme.

Elle a bien l’intention de se mettre à l’agriculture durable pour avoir un meilleur contrôle de ce que sa famille consomme : "Maintenant que j’ai deux garçons, je veux contrôler un peu plus ce que nous mangeons. Nous déménageons et achetons cette ferme afin que nous puissions tout faire pousser en agriculture raisonnée."

La star de 38 ans confirme ainsi son engagement pour le bien-manger et sa préoccupation envers une agriculture respectueuse de l’environnement. Invitée de la chaîne YouTube de Jamie Oliver en 2015, Kelis avait publié la même année un livre de cuisine intitulé My Life on a Plate. Elle a également suivi un cursus à l’école Le Cordon Bleu, à Paris, ouvert un pop-up restaurant à Londres et finit par révéler sa recette de milk-shake au chocolat, en référence à son célèbre morceau.

Même si elle n’a pas encore déménagé, la chanteuse de "Bossy" a déjà un bon programme de slow life en tête : "Nous fumons notre viande nous-mêmes, avant de la faire cuire au barbecue", a-t-elle expliqué. "Nous faisons aussi cuire plein de légumes grillés et des steaks, et nous dînons dehors avec un verre de vin à la main. C’est tellement agréable." C’est vrai que ça donne envie.

Kelis a définitivement trouvé dans la cuisine autant de passion, de joie et de satisfaction que dans la musique.