Le bagel avec de la caféine par Einstein Bros Bagel (©Klug Studio Inc.)

Avis à tous les accros au café : le bagel caféiné débarque aux États-Unis

L'enseigne américaine Einstein Bros. Bagels a lancé jeudi 4 mai dernier un "Espresso Buzz Bagel" contenant 32 milligrammes de caféine, l'équivalent d'un tiers de mug. 

Le bagel avec de la caféine par Einstein Bros Bagel (©Klug Studio Inc.)

Le bagel avec de la caféine par Einstein Bros. Bagel. (© Klug Studio Inc.)

Pourquoi manger son bagel et boire son café séparément ? La chaîne américaine Einstein Bros. Bagels vous propose désormais de faire d'une pierre deux coups : avaler votre bagel en même temps que votre dose matinale de caféine. En effet, son pain "espresso" contient l'équivalent en caféine d'un tiers de mug, pour un apport simultané en protéine et en caféine. Vous glissez ensuite à l'intérieur ce que bon vous semble pour commencer la journée du bon pied : œufs, avocat, cream cheese, bacon...

Publicité

Une série (pour l'instant) limitée qui aura demandé neuf mois de développement à Einstein Bros. La chaîne spécialisée dans ces pains originaires d'Europe de l'Est, importés par les immigrés juifs en Amérique du Nord, propose pas moins d'une quarantaine de pains troués différents, des plus classiques (nature, sésame, oignons…) aux plus originaux (pomme de terre, jalapeño, pomme-cannelle...). L'Espresso Buzz Bagel fait partie de la série spéciale "booster d'énergie" lancée la semaine dernière par la marque aux côtés du végan Cherry Chia (cerise et graines de chia), riche en oméga-3, et du Savory Parm (parmesan salé) qui contient treize grammes de protéines. Vous avez dit hipster ?

Un produit inspiré par les millennials

Cette nouvelle création a été inspirée à la marque par la demande croissante de ses jeunes clients en matière de café ; elle espère ainsi que cette innovation unique trouvera un écho favorable chez ces derniers : "Nous avons vu l'offre des produits liés au café s'étendre et s'adapter à mesure que les millennials se sont mis à boire du café, attirés par des saveurs plus douces, des détails artisanaux de la troisième ou la quatrième vague de café", détaille Kerry Coyne, vice-présidente à la tête du marketing d'Einstein, au site Fox News.

À noter que les troisième et quatrième vagues (ou générations) de café dont parle Kerry Coyne font référence à un mouvement américain popularisé au début du millénaire et qui consiste à considérer le café comme un produit artisanal gourmet aux fabrications spécifiques, à l'instar du vin par exemple, plutôt que comme une simple marchandise.

Publicité

Pour l'instant, l'accueil de l'Espresso Buzz aux premières saveurs plutôt sucrées est résolument partagé selon les personnes interrogées par Fox News : "Il a le goût d'un café à mastiquer et je ne suis pas sûr que cela soit une bonne chose", critique un premier goûteur. "C'est beaucoup trop amer", se plaint un autre. Mais pour certains, le bagel fait le job : "J'adore le café et j'adore ce bagel. J'aurais juste aimé boire un café en même temps", se réjouit une autre personne visiblement enthousiaste. Attention tout de même à l'overdose puisqu'on le rappelle : ce bagel n'a pas que le goût du café, il est véritablement caféiné !

À lire -> Le Japon lance le beurre au café

Par Jeanne Pouget, publié le 10/05/2017

Copié

Pour vous :