Par Sirine Azouaoui

La capitale allemande est sur le point de détrôner New York comme paradis des végans.

Oh-Berlin.com/Flickr

Oh-Berlin.com/Flickr

Quand on vous dit Berlin, vous pensez Berghain et currywurst. Vous vous souvenez encore du goût du meilleur kebab de votre vie dégusté dans la capitale allemande ? Pourtant, la ville rime de plus en plus avec végan. Elle serait même en passe de détrôner le paradis américain des végétaliens, New York. Avec environ 80 000 adeptes, le régime végan devient un véritable phénomène à Berlin.

L'AFP raconte que le quartier bobo de Prenzlauer Berg accueille maintenant une "Vegan avenue", avec un supermarché, un café, un magasin de vêtements et un de chaussures. Tous les produits vendus dans ces commerces ont été fabriqués sans aucun produit animal, "issu de leur exploitation ou testé sur eux". Donc pas d'oeufs, pas de fromage, de lait, de miel, de cuir ou de laine.

Döners, pizzas et boucherie végans

Mais ce quartier végétalien n'est pas le seul à Berlin. La ville compterait une soixantaine de restaurants végans, contre 24 pour Paris et 40 pour Londres, selon le site Happy Cow. "Le végan attire le végan et il en vient de plus en plus", explique le vice-président de la Fédération des végétariens d'Allemagne à l'AFP.

Et vu les restrictions du régime, les végans font dans la créativité : glaces au soja, pizzéria, donuts, burgers, burritos... Tous les classiques du genre street-food sont représentés à Berlin, à en croire le #veganberlin sur Instagram. Il y a même un döner vegan et une boucherie avec boulettes hachées et rôti de seitan, une viande végétale à base de protéines de blé.

Le véganisme est tellement à la mode à Berlin qu'au printemps dernier, la police a dû intervenir pour calmer un attroupement de centaines personnes. Elles étaient venues assister à l'ouverture d'un fast-food végan ultra-hipster, qui faisait le tour des réseaux sociaux.