Jordi Agustí/Flickr

Bientôt de l'électricité produite à base de tomates ?

Un groupe de chercheurs américains a mis au point une technique pour transformer les tomates pourries en électricité.

Jordi Agustí/Flickr

Jordi Agustí/Flickr

De l'électricité de tomates. Voilà le résultat du travail de chercheurs en Floride, pour trouver une solution aux déchets de tomates. L'Etat américain est envahi par 396 000 tonnes de restes de tomates chaque année.Quand ils se décomposent, les fruits dégagent du méthane, un gaz à effet de serre qui cause le réchauffement climatique.

Publicité

Empêcher la pollution et trouver un nouveau moyen de produire de l'électricité

Publicité

Les scientifiques ont donc inventé une pile à combustible biologique. Les bactéries des tomates pourries produisent de l'électricité par un processus d'oxydation, une réaction chimique dans laquelle se produit un échange d'électrons. Les bactéries entrent en contact avec les déchets de tomates, l'oxydation émet des électrons, et ces électrons sont capturés par la pile à combustible. Cette réaction chimique captée par la pile inventée par les scientifiques permet de créer de l'électricité.

C'est le lycopène, le pigment contenu dans la tomate, à l'origine de sa couleur rouge, qui permet de transférer les électrons dans la pile, comme un médiateur naturel. Habituellement, les médiateurs utilisés dans les piles sont toxiques.

Pour l'instant, les tomates ne permettent pas d'éclairer une ville entière. Les chercheurs ont produit 0,3 watts pour 10 milligrammes de déchets mais ils pensent qu'avec un travail plus approfondi ils réussiront à fournir assez d'électricité de tomates pour faire fonctionner Disney World pendant 90 jours !

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 04/07/2016

Copié

Pour vous :