Cette tarte aux fraises est la version culinaire de la robe bleue qui a déchiré internet

Quoi que vous ayez l'impression de voir, ces fraises ne sont pas rouges. L'occasion de se pencher un peu plus la manière dont notre cerveau perçoit les couleurs. 

Publicité

Après l'histoire de la célèbre robe bleu et noir qui avait cassé l'Internet il y a deux ans, voici une nouvelle illusion d'optique qui risque de vous faire bugger pendant plusieurs minutes. En effet, les fraises de cette tarte ne sont absolument pas rouges. Comme le relate The Huffington Post, l'image, qui agite la twittosphère depuis quelques jours, a été publiée par Matt Lieberman, docteur en neurosciences de l'université d'UCLA, avec le tweet suivant : "Cette photo n'a AUCUN pixel rouge. Superbe exemple de perception des couleurs."

L'image, qui peut sembler assez banale, a en réalité été créée par Akiyoshi Kitaoka, professeur de psychologie à l'université de Ritsumeikan au Japon, un spécialiste des illusions d'optique depuis plusieurs décennies. Elle ne contient aucun pixel de couleur rouge, mais parvient habilement à tromper notre cerveau. En réalité faite de différentes nuances de gris et de vert, cette image illustre parfaitement le phénomène de "color constancy" – "perception de la couleur" en français.

Publicité

L'impact du contexte

Notre cerveau interprète différemment une image en fonction de son éclairage. Plus que percevoir la couleur, notre cerveau a l'habitude de noter les différences relatives entre ces couleurs. Un expert de la perception visuelle, Bevil Conway, explique à MotherBoard que l'illusion est principalement due à l'application d'un filtre bleuté :

"Si vous marchez dehors sous un ciel bleu, ce bleu va, en quelque sorte, contaminer tout ce que vous voyez. Si vous tenez une pomme rouge à l'extérieur sous un ciel bleu, il y a des longueurs d'ondes bleues qui vont entrer dans votre œil. Si vous prenez cette même pomme à l'intérieur sous une lumière fluorescente ou incandescente, les pigments de la pomme seront toujours exactement les mêmes, mais le contenu spectral de la source lumineuse sera différent [...].

Concernant cette photo, quelqu'un l'a très habilement manipulée afin que les objets que vous regardez reflètent ce qui est en réalité sans couleur ou grisé, mais la source de lumière que votre cerveau interprète est bleue. Votre cerveau se dit : 'La source de lumière qui s'applique sur ces fraises est bleutée, donc je vais automatiquement soustraire cela de tous les pixels.' Et donc quand vous enlevez le bleu des pixels gris, vous voyez le rouge."

Au-delà de cette simple question de soustraction des couleurs, le contexte aura aussi un impact sur notre perception. Notre cerveau ne se contente pas d'analyser chaque élément qu'il voit, mais de générer une image plus globale afin de les comprendre. Le fait que l'objet photographié soit une tarte aux fraises – habituellement rouge – biaise aussi notre perception. Des siècles après L'Allégorie de la caverne de Platon, il semblerait que la perception du réel soit toujours un questionnement fondamental.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 02/03/2017

Copié

Pour vous :