Coquilles d’œufs et peaux de banane : cinq choses à faire avec des épluchures

Ce qui est destiné à la poubelle cache souvent des trésors.

capture-decran-2017-02-16-a-16-54-55

©Margaux Vié

Publicité

Chaque année, les Français jettent 10 millions de tonnes de nourriture. C’est assez pour nourrir 10 millions de personnes pendant un an. Pelures de fruits et de légumes, coquilles d’œufs et croûtes en tout genre en font partie, alors que la plupart sont soit comestibles, soit très pratiques. Pour ce qui est des fruits et légumes, leur peau est souvent bien plus riche en nutriments que leur chair (si jamais il vous fallait une raison de plus pour vous pencher sur la question).

Marie Cochard, journaliste qui plaide pour un mode de vie anti-gaspi, a écrit un livre sur le sujet : Les épluchures, tout ce que vous pouvez en faire. Voici quelques extraits de l'ouvrage en cinq conseils, des plus pratiques aux plus improbables.

1 – Avec toutes sortes d’épluchures : carottes, betterave, oignons…

Il suffit de faire une grosse soupe pour se rendre compte que les épluchures s’entassent très vite. Poireaux, carottes, choux, betterave, oignons… Toutes ces peaux peuvent être mangées au lieu de finir à la poubelle. Pour ça, il suffit de les mettre à infuser pour en faire un bouillon, ou encore préparer des chips en les laissant au four pendant quelques minutes avec du sel, des épices et de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillantes. Ah, et les épluchures d’ail et d’oignon sont tout aussi comestibles : elles peuvent être moulues en poudre que l’on garde et que l’on saupoudre sur tout et n’importe quoi pour donner du goût.

Publicité

2 – Avec des peaux de banane

Les peaux de banane sont dures et épaisses, mais sont-elles vraiment immangeables ? Pas du tout : une fois trempées dans l’eau pendant plusieurs jours, puis bouillies et mixées, elles peuvent servir à faire un cheesecake ou un gâteau aux propriétés anti-dépression. Voilà la recette des muffins aux peaux de banane de Marie Cochard :

Ingrédients pour 4 muffins :

  • 3 peaux de banane biologiques
  • 2 œufs
  • 1 yaourt
  • 40 millilitres de lait d’amande
  • 70 grammes de sucre coco
  • 90 grammes de farine d’épeautre
  • 90 grammes de Maïzena
  • 50 grammes de beurre
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 verre d’eau de source

Enlever les bouts des peaux et les mixer avec l'eau. Séparer les blancs d'œufs des jaunes, les monter en neige. Mélanger les jaunes, le beurre, le yaourt, le lait d'amande, le sucre coco et les épluchures. Ajouter la farine, la Maïzena et le bicarbonate de soude. Incorporer délicatement les blancs montés. Beurrer les moules à muffins pour y verser la préparation jusqu'à mi-hauteur. Ajouter une rondelle de banane et des pépites de chocolat. Enfourner pendant 25 minutes à 220°C.

Publicité

3 – Avec des coquilles d’œufs

Comme les fruits et les légumes, la richesse nutritionnelle de la coquille d’œuf est plus élevée que celle de l’œuf en lui-même. Magnésium, zinc, cuivre, calcium… Que du bon. Et là, vous vous demandez comment on fait pour manger de la coquille d’œuf sans se trouer l’œsophage ou avoir l’impression qu’on mange une omelette mal faite. En fait, le secret, c’est de la broyer.

On commence par laver les coquilles à l’eau chaude, on les fait bouillir dix minutes, puis on les réduit en poudre aussi fine que la farine avec un mixeur, un rouleau à pâtisserie ou même un marteau. Après, on est libre d’ajouter une pincée de cette poudre dans tout ce qu’on veut (café, soupe, boisson...) pour faire le plein de nutriments.

4 – Avec un avocat

Tout est bon dans l’avocat, et pas seulement la chair préférée des Californiens. La peau peut par exemple faire office de… cotons démaquillants ! On l’utilise côté chair, avec le peu d’avocat qui reste dessuss et on se démaquille les yeux. Et en plus, ça nourrit la peau. Quant aux noyaux, ils peuvent être râpés, et la poudre sert à faire des infusions anti-oxydantes, qui aideraient à perdre du poids et à renforcer les défenses immunitaires.

Publicité

5 – Avec des coquilles d’huîtres

On vous arrête tout de suite, l'idée n'est pas de manger ces coquilles rocailleuses et friables. Apparemment, en Chine, leur poudre est mélangée à du miel et du jaune d'œuf pour une préparation anti-âge. Mais on s'imagine mal mettre en poudre ces gros cailloux de la mer. Pour réduire un peu le tas de déchets de Noël, il faut plutôt savoir que la coquille de l'huître a une propriété : elle est anti-calcaire. Il suffit de déposer une coquille au fond de ses toilettes ou dans une bouilloire, une cafetière ou encore une machine à laver le linge ou la vaisselle, et la coquille attire le calcaire qui vient s'y déposer au lieu de s'étaler ailleurs.

Les épluchures, tout ce que vous pouvez en faire, Marie Cochard, éditions Eyrolles.

couv_g14371-_les-epluchures_rvb

Par Sirine Azouaoui, publié le 01/03/2017

Copié

Pour vous :