© H. Alexander Talbot/Flickr

Découvrez l'ail noir et ses gousses aux parfums de truffe et de chocolat

Condiment aux multiples saveurs, l'ail noir se fait une place sur la carte des grandes enseignes françaises.

© H. Alexander Talbot/Flickr

© H. Alexander Talbot/Flickr

Des sandwichs multicolores au café latte bleu, plus un jour ne passe sans que les foodies ne se prennent de fascination pour un aliment dont la couleur sort de l'ordinaire. Qu'importe si la couleur en question change vraiment le goût ou créé simplement un effet esthétique. Dernière lubie en date : l'ail noir, qui – à défaut de susciter un véritable engouement sur les réseaux sociaux – séduit de plus en plus de cuisiniers et de gourmets.

Publicité

Celui-ci est apparu au Japon dans le courant des années 2000 et commence doucement à s'implanter dans l'Hexagone, où ses quelques producteurs font le tour des tables afin de vanter ses mérites. Il est issu d'un processus qui consiste à transformer un ail tout ce qu'il y a de plus normal (mais bio de préférence, pour éviter les mauvaises surprises en termes de goût) en le faisant confire au four pendant plus d'un mois dans un dosage méticuleux d'humidité et de température. Ses gousses se noircissent alors et prennent une texture fondante et caramélisée.

Il contribuerait à lutter contre le cancer

Les saveurs de l'ail noir varient selon le temps de séchage des gousses et tirent tantôt vers la truffe ou les cèpes, tantôt vers la réglisse ou le café-chocolat. Ce qui en fait un ingrédient très prisé des chefs, qui peuvent l'incorporer aussi bien dans des plats salés que sucrés :

"C’est un produit frais vivant et parfumé. On est sur des parfums de sous-bois, de fruits confits, des goûts très différents que l’on peut marier avec du foie gras, de la volaille, de la langouste, du chocolat et du nougat glacé", précise un restaurateur interrogé par l'AFP.

Publicité

Riche en antioxydants, en protéines, en calcium et en phosphore, l'ail noir permettrait également de renforcer le système immunitaire et de lutter contre l'hypertension, le diabète ainsi que le cholestérol. Une étude de 2007 menée par la Medicinal and Aromatic Plant Science and Technology indique également qu'il contribuerait à réduire la taille des tumeurs. Juste au cas où ce n'était pas déjà suffisant pour vous convaincre de l'essayer.

Par Lenny Sorbé, publié le 21/12/2016

Copié

Pour vous :