En images : les plats les plus kitchs des années 1970

Dans les années 70, on avait une idée très particulière des plats qui composaient un bon dîner. Le compte Twitter/Tumblr 70s Dinner Party déterre les meilleures idées recettes de l'époque.

Publicité

Viande en gelée, ananas fourré à la viande et au fromage ou poisson aux oeufs durs. Dans les années 70, on se donnait beaucoup de mal pour des créations rocambolesques. Le food porn de l'époque était loin des avocado toasts et autres smoothies bowls. C'était plutôt le règne de la viande, de la mayonnaise et des associations improbables. Et 70s Dinner Party se fait un plaisir de retrouver les meilleures photos des plats les plus kitch de la décennie. Derrière ce compte Twitter, assorti d'une page Tumblr, une publiciste londonienne.

Anna Pallai a créé cette ode au kitch culinaire, "comme un antidote aux photos snob d'Instagram des gens gluten-free et des petits-déjeuners à l'avocat". Elle a grandi dans les années 70 biberonnée aux pains de viande, poivrons farcis, mijotés hongrois et autres plateaux d'oeufs durs. En tombant sur un vieux livre de sa mère, rempli de tâches d'huile, elle a eu l'idée de partager ses recettes et photos vintage sur internet et bientôt dans un livre, à paraitre début octobre70s Dinner Party : The Good, the Bat and the Downright Ugly of Retro Food ("Repas de fête des années 70 : Le Bon, le Mauvais et le Purement Moche de la Nourriture Rétro").

Publicité

Publicité

"Revenir à un temps pré-Instagram, pré-healthy, à un temps où la seule inquiétude pour ses dîners de fête était de savoir si l'aspic serait prêt à l'heure. Il s'agit d'une célébration joyeuse de plats qui peuventt donner la goutte juste en les regardant. Le livre couvre les essentiels, des entrées jusqu'aux desserts, les règles d'un dîner et les redoutées cuisines "étrangères", il n'y pas aucun point ignoré", résume l'éditeur.

Le règne des associations bizarres et des présentations rocambolesques

La décennie 70 n'a pas l'air d'être la plus fine niveau gastronomie. Les années 50 et 60 ont été l'âge d'or des plats tout prêts à faire chauffer en trois minutes au point que même le magazine culinaire américain, Bon Appétit affirmait en 1976 : "Si vous êtes le fier propriétaire d'un micro-onde, vous pouvez vous considérer comme un cuisinier américain de l'avant-garde".

Pour ce qui est des plats cuisinés, c'est le règne des aliments farcis et plus particulièrement de la viande dans une autre viande, des associations vraiment pas alléchantes, des présentations des plus élaborées, des moules de toutes sortes et de l'ananas... Beaucoup d'ananas. Ah et on n'avait pas non plus trop peur du gras dans les années 70.

Publicité

Un chou farci

"Seul l'amour peut battre le beurre"

Un gâteau de mayo

De l'agneau dans une gelée à la menthe

Tout est meilleur en forme de poisson

Idée repas rapide : des poivrons fourrés

"Oh, farcissez donc un ananas"

Un plateau bien garni

Des bananes avec du jambon et une sauce hollandaise

Par Sirine Azouaoui, publié le 08/09/2016

Copié

Pour vous :