© Katya Austin

Le "fruit du café", cet aliment hyper-nutritif jusqu'à présent laissé pour compte

Si l'on n'en connaît que la graine, la cerise du caféier constitue une source de nutriments gâchée depuis plusieurs centaines d'années.

© Katya Austin

© Katya Austin/Unsplash

On a salivé sur la jacque ou la sapote noire, ces fruits blindés de nutriments de toutes sortes qui sont beaucoup trop lointains pour les avoir dans nos magasins. Il existe pourtant un aliment insoupçonné que l'on gâche constamment au profit de notre propre consommation : la cerise du caféier. Avant d'en extraire notre remontant matinal préféré, les graines de café sont en effet enveloppées dans une pulpe fine et juteuse, que les producteurs utilisent généralement en tant que fertilisant.

Publicité

Or, cette pulpe s'avère être plus nutritive que le café lui-même. Riche en antioxydants, le fruit du caféier aurait le pouvoir de renforcer le système immunitaire, de protéger des radicaux libres et de stimuler la production de facteurs neurotrophiques dérivés du cerveau, ces protéines qui contribuent — entre autres — à notre sommeil et notre humeur. On lui prête également des vertus rajeunissantes et anti-inflammatoires. Mais pour en bénéficier, encore faut-il ingérer la cerise dans son entièreté.

Du café à boire, mais pas que

Plusieurs sociétés œuvrent justement à réhabiliter le fameux fruit auprès des producteurs et consommateurs, mais aussi de faire connaître ses bienfaits. L'entreprise américaine Future Ceuticals a ainsi fait breveter un processus qui permet d'extraire du fruit une poudre pouvant être incorporée dans des eaux vitaminées, des boissons énergétiques ou même des cafés instantanés.

"Il y a un aspect 'vert' et durable de la cerise qui est susceptible de toucher ceux qui parmi nous sont à la recherche de super-aliments sains et naturels. Notre découverte et l'usage qu'on en fait ravive l'histoire de ce magnifique fruit rouge qui a été mis de côté pendant des centaines d'années", explique le directeur marketing de la société.

Publicité

Mais contrairement à la seule graine, la cerise du caféier n'est pas uniquement incorporée dans des boissons. On peut aussi en faire une farine dont Paste Magazine affirme qu'elle "contient cinq fois plus de fibres que la farine de pain, trois fois plus de protéines par gramme que le kale, trois fois plus de fer que les épinard et deux fois plus de potassium que les bananes". Et les "super-pouvoirs" de ce fruit ne sont pas simplement alimentaires. Une dermatologue américaine a même basé une gamme de produits de beauté sur cet ingrédient rajeunissant.

Par Lenny Sorbé, publié le 03/01/2017

Copié

Pour vous :