(capture d’écran YouTube)

Internet s’emballe pour les sashimis de poulet et on n’est vraiment pas d’accord

À ne pas servir à votre prochain date.

A post shared by Kss (@yogarun.ss) on

Depuis quelques mois, les photos, mèmes et autres feeds de réseaux sociaux fleurissent de photos de sashimis de poulet, souvent venus de restaurants japonais. Pourtant, l’idée même de manger du poulet cru devrait, si vous avez un minimum d’éducation culinaire, vous donner instantanément mal au ventre.

Publicité

Si la volaille est servie cuite à cœur, il y a une raison à cela, celle de ne pas tomber malade en la mangeant. Cette règle, on l’apprend dès les premiers cours de cuisine : le poulet et les viandes blanches en général ne doivent pas être mangés crues.

Idem, on ne doit pas préparer du poulet cru sans laver son plan de travail et ses outils ensuite pour éviter toute contamination croisée. Pourtant, certains restaurants japonais servent du sashimi de poulet. Délice méconnu ou bonne chance de finir la soirée aux urgences ?

Pourquoi le poulet est-il plus dangereux cru que le poisson ou le bœuf ?

Mais pourquoi mange-t-on un tartare de bœuf ou des sushis au saumon sans sourciller ? La réponse est simple, ces animaux, si élevés et découpés correctement, peuvent se consommer crus s’ils sont très frais, la contamination de bactéries étant plus limitée qu’avec le poulet ou le porc.

Publicité

Pour le poulet, les conditions d’élevage et la découpe empêchent toute consommation sans cuisson, sauf si vous avez envie de vous faire un petit shot risque de salmonelles ou autres E. coli.

Une fraîcheur hors du commun

Pour les restaurants de l’archipel nippon servant ce plat hors du commun, tout est dans le choix du produit. Avec un poulet fraîchement abattu et élevé dans un environnement sain, le risque de salmonelle et autres joyeuseries est considérablement plus faible.

Au client de voir ensuite s’il fait confiance au chef du restaurant. Selon certains consommateurs zélés, le sashimi de poulet aurait une texture proche du sashimi de thon avec un parfum plus prononcé. Alors, à vous de voir, mais on vous déconseille fortement de tenter l’expérience hors de ces tables.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 18/10/2017

Copié

Pour vous :