© Sebastian LP/Unsplash

Le violet s’invitera dans nos assiettes en 2017, pour notre plus grand bien

Une chaîne d'hypermarchés bio identifie les aliments violets comme étant une "tendance émergente", ce qui pourrait être bénéfique pour notre santé.

© Sebastian LP/Unsplash

© Sebastian LP/Unsplash

"Everything is purple", telles étaient les paroles susurrées en 2011 par A$AP Rocky pour résumer sa vision troublée par l'emprise de codéine. En 2017, il se peut que l'on reprenne à notre tour le refrain, mais pour évoquer cette fois le contenu de nos assiettes. Après avoir analysé les tendances d'achats des clients de 465 de ses enseignes, la chaîne d'hypermarchés bio américaine Whole Foods Market vient en effet de publier un rapport qui prédit un essor des aliments violets pour l'année à venir.

Publicité

Au programme : des variétés peu communes de légumes couleur lavande comme le chou-fleur, le maïs, les asperges ou les patates douces, des petits fruits comme l'açaï ou la baie de sureau, du riz noir et des céréales. Des produits qui, au-delà de présenter une jolie teinte mauve parfaite pour Instagram, s'avèrent être bons pour la santé.

La couleur n'est pas qu'un artifice

The Telegraph rapporte ainsi l'existence d'un lien entre la couleur de certains aliments et leurs valeurs nutritionnelles : plus un aliment est foncé, plus il serait susceptible de contenir des antioxydants. Beaucoup de produits violets en contiennent de puissants, appelés les anthocyanes. Ceux-ci sont notamment connus pour diminuer les risques de cancers, de maladies cardiovasculaires et neurologiques, de déclin cognitif et d'Alzheimer.

Mais tout le monde n'a pas attendu pour autant le feu vert (ou violet) de Whole Foods pour surfer sur cette saine tendance émergente. À Séoul, le Cafe Bora propose par exemple des "purple yoghurts" et des "purple shaved ice" ("glace pilée" en anglais), faits à base de patate douce violette.

Publicité

Publicité

Par Lenny Sorbé, publié le 23/12/2016

Copié

Pour vous :