Lorsqu'elle est grillée, cette algue a un véritable goût de bacon

Et elle serait meilleure pour la santé que le kale. 

Sweet and spicy bacon kebabs with scallion ginger relish (Photograph: Ted Cavanaugh via Epicurious)

Kebabs au bacon sucré-salé à la sauce au gingembre et oignons verts. (© Ted Cabanaugh/Epicurious)

"Mais, et le bacon alors ? – Je ne pourrais jamais vivre sans, mec !" : c'est l'un des commentaires (et des obstacles) les plus récurrents lorsque quelqu'un envisage de vivre sans manger de viande. Eh bien, sachez que vous pouvez désormais vous empiffrer de sandwiches au bacon sans avoir recours à la viande de porc.

Publicité

Des chercheurs de l'université de l'État de l'Oregon viennent de découvrir et de faire breveter une nouvelle espèce d'algue pleine de protéines qui, une fois cuite, prend un bon goût de lard grillé. Connue sous le nom de "petit goémon", c'est une algue marine sauvage rouge qui pousse le long des côtes du Pacifique et de l'Atlantique.

Deux fois plus nutritive que le kale


L'algue en question ressemble à une laitue rouge et translucide et est deux fois plus nutritive que le kale. Le petit goémon contient également 15 % de protéines en plus sous forme sèche, et s'avère être une excellente source de minéraux, de vitamines et d'antioxydants. L'ambition primaire pour cette algue était d'être utilisée à des fins de "super nourriture" pour les escargots de mer, lesquels sont un plat très populaire dans certaines parties de l'Asie.

Mais quand le chercheur Chuck Toombs remarque son incroyable goût de bacon, il y voit un tout autre potentiel : le marché vegan pouvait dès lors s'ouvrir à lui. En Europe, le petit goémon est surtout ajouté en poudre dans les smoothies, mais il n'est presque pas utilisé sur le marché américain et il n'a "pas beaucoup d'intérêt pour son utilisation sous sa forme fraîche", explique le chercheur Chris Langdon. Mais il est plutôt fantastique. Quand on le frit, ce que j'ai fait, il a un goût très prononcé de bacon."

Publicité

Depuis cette découverte, Toombs et Langdon ont collaboré avec le Food Innovation Center de l'université d'État de l'Oregon afin de développer une sélection d'aliments avec cette algue comme ingrédient principal. Plusieurs chefs de la région de Portland testent désormais le petit goémon en produit frais, et les critiques pensent qu'il a un énorme potentiel sur les marchés végans et végétariens.

Par Matthew Kirby, publié le 06/12/2016

Copié

Pour vous :