Le mukimono, l'art minutieux qui transforme les fruits et légumes en personnages de manga

Plus facile de terminer son assiettes de légumes quand il ressemblent à des personnages de Dragon Ball Z.

Publicité

Quand on jette un œil sur l'Instagram de l'artiste Gaku, repéré par Grubstreet, on se dit que les enfants japonais devaient sûrement avoir moins de mal à finir leurs légumes que leurs homologues occidentaux. Et pour cause, celui-ci est orfèvre du mukimono, un art qui consiste à sculpter dans des fruits et légumes des formes d'une infinie précision, à l'aide de tout un attirail de couteaux spécifiques.

Le visage de Freezer dans une aubergine

Mais Gaku se distingue par les nombreuses références à la culture japonaise qu'il glisse dans ses œuvres, et notamment aux mangas. Donnez-lui une aubergine, il vous fera apparaître le visage de Freezer de Dragon Ball Z en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Publicité

À l'origine, le mukimono – dont la pratique remonte à plusieurs siècles – servait à offrir de belles offrandes aux dieux après les conquêtes et les guerres victorieuses, selon Fast Japan. Aujourd'hui, il permet à ses artistes de s'attirer l'admiration des instagrameurs, comme en témoignent les quelques 16 000 abonnés dont peut s'enorgueillir Gaku.

Publicité

Publicité

 

Par Lenny Sorbé, publié le 08/03/2017

Copié

Pour vous :