Quand le Freegan Pony part en croisière sur le canal de l’Ourcq (©Konbini)

On est parti en croisière avec Freegan Pony, le resto zéro gâchis

Freegan Pony est un resto associatif qui cuisine les invendus du marché de Rungis. Au mois de juillet, il part en croisière sur le canal de l’Ourcq à Paris. Un événement chill, veggie et anti-gaspi.

Quand le Freegan Pony part en croisière sur le canal de l'Ourcq (©Konbini)

Quand le Freegan Pony part en croisière sur le canal de l'Ourcq (©Konbini)

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, le Freegan Pony est une cantine associative et participative, en résidence à la Porte de la Villette depuis novembre 2015. Issu du mouvement "freegan" (gratuivore en français), il promeut un mode de vie alternatif qui consiste à consommer principalement ce qui est gratuit, et souvent vegan, afin de dénoncer le gaspillage alimentaire et la pollution générée par les déchets. Ainsi, l’établissement propose chaque jour un menu nouveau, composé à partir des fruits et légumes invendus de Rungis, et cuisiné par des bénévoles.

Publicité

Au mois de juillet, les freegans participent aux croisières food de "l’été du canal", une manifestation organisée par le département de Seine-Saint-Denis. Le concept : un dîner freegan anti-gaspi cuisiné par une cheffe, une croisière de 2 heures sur le canal de l’Ourcq et des DJ sets. Welcome on board.

Un moment festif et engagé

"Peu de personnes qui montent à bord savent qui nous sommes, ni que nous cuisinons des aliments qui étaient destinés à être jetés à la poubelle", s’amuse Aladdin, co-fondateur de Freegan Pony. Au menu de ce dimanche de juillet : un plat de lentilles aux légumes, une salade de haricots verts et de tomates, suivi d’un crumble à la mangue en dessert, le tout, accompagné d’une eau detox au concombre et au citron. Evidemment, il est possible d’arroser son repas d’une bière mais celle-ci sera facturée en plus car hors du circuit de la récup’.

Une soixantaine de personne a embarquée ce soir-là, de 19 heures à 21 heures, profitant des journées d’été à rallonge. Sur la terrasse du bateau, chacun déguste son plat, accompagné de musique, le long d’une promenade allant du bassin de la Villette jusqu’à Noisy, en passant par Pantin et Bobigny. Une façon de découvrir les berges aménagées du 93, des immeubles rénovés, ses parcs et ses fresques de street art.

Publicité

Les bénévoles s'affairent en cuisine (©Jacob Khrist)

Les bénévoles s'affairent en cuisine (©Jacob Khrist)

Du squat à l’espace multiculturel

Depuis que le Freegan Pony s’est installé il y a 9 mois dans un hangar de 1000 mètres carrés sous le périphérique de Porte de la Villette, il a déjà servi plus de 8000 repas grâce à l’aide de 300 bénévoles et sur le principe du prix libre. Si le lieu est en théorie illégal, Aladdin a récemment reçu l’autorisation de la Ville de Paris pour le pérenniser. A condition de le rénover pour le mettre aux normes.

Une bonne nouvelle mais qui a tout de même un coût : un minimum de 40 000 euros de travaux est requis afin de sécuriser le lieu. Le but étant de le transformer, à terme, en un espace multiculturel composé du restaurant freegan d’une part, et d’un espace dédié à la culture d’autre part avec, par exemple, des expositions ou des artistes invités. Un projet ambitieux et dans l’air du temps, qui a besoin de vous !

Publicité

Le Freegan Pony a donc lancé une campagne de financement participatif, à partir de 1 euro sur la plate-forme KissKissBankBank. Pour l’instant, un quart du budget nécessaire a été récolté. Alors, c’est le moment de foncer et d’engager quelques deniers pour un projet cool et plein d’avenir. Faute de quoi, le restaurant fermera ses portes pour un bon bout de temps avant de, espérons-le renaître de ses cendres.

Le Freegan Pony, un lieu bien cool (©Konbini)

Le Freegan Pony, un lieu bien cool (©Konbini)

Et si le Freegan Pony devenait un lieu multiculturel? (©Konbini)

Et si le Freegan Pony devenait un lieu multiculturel? (©Konbini)

Publicité

Plat de lentilles aux légumes et boisson detox (©Konbini)

Plat de lentilles aux légumes et boisson detox (©Konbini)

Par Jeanne Pouget, publié le 19/07/2016

Copié

Pour vous :