Evan Kirby/Unsplash

Mais pourquoi le monde entier mange des saucisses ?

La saucisse est l'aliment que l'on retrouve d'un bout à l'autre de la planète, avec ou sans blague graveleuse.

Evan Kirby/Unsplash

Evan Kirby/Unsplash

De la Russie au Mexique, en passant par l'Espagne, le Cameroon, la Thaïlande ou la Chine. Rares sont les endroits où la saucisse ne s'est pas frayé un chemin dans les habitudes alimentaires. À l'ail à Taiwan, au riz gluant en Thaïlande, à l'orange et au fenouil en Grèce, il y en a autant que de pays et de culture. En France, on en compte environ une trentaine du figatelli corse à la saucisse de Montbéliard. Mais au fait, pourquoi tout le monde mange des saucisses ?

Publicité

La réponse n'est pas sa forme ou toute autre blague de bon goût, c'est plutôt parce qu'elle est une solution à un problème auquel toutes les régions ont été confrontées à un moment : conserver la nourriture, comme l'explique Atlas Obscura.

"Les saucisses ont été créées à l'origine pour deux raisons : premièrement, pour utiliser tous les morceaux de viande, pour que rien ne soit gaspillé et deuxièmement, pour conserver la viande avec le salage et le fumage", selon Gary Allen, auteur de Sausages : A Global History (Saucisses : Une histoire mondiale). 

À chaque pays sa saucisse

Une photo publiée par Leslie (@leslie8989) le

Publicité

Une saucisse c'est quoi ? C'est de la viande coupée ou hachée que l'on met dans un boyau. Pour la viande, il peut s'agir de n'importe quel animal du kangourou au fruits de mer mais en général c'est souvent du porc. Certains pays ont leur particularité. Au Kazakhstan par exemple, on fait une saucisse à base de viande de cheval. Dans les pays orientaux, on en fait plutôt à l'agneau ou au bœuf, comme pour les merguez. Parfois, on met seulement du sang d'animal coagulé, comme pour la morcilla espagnole, le black pudding anglais ou le boudin noir français.

Publicité

Le mot saucisse vient du latin salsus qui veut dire salé. Et la préparation remonte à très longtemps. Il y a 4 000 ans, on retrouve la saucisse dans des textes de Mésopotamie. En 1500 avant JC, les Babyloniens fermentaient leur viande pour en faire des saucisses. Et elle a souvent créé la controverse, la plupart du temps pour sa forme, qui n'échappe à personne. L'empereur romain Constantine I les a par exemple interdit. Et au XIXème siècle, on les a blamé pour une vague d'intoxications alimentaires.

Aujourd'hui, les saucisses, comme la charcuterie et la viande rouge sont mises en avant comme des potentiels cancérigènes par l'Organisation Mondiale de la Santé. Pourtant, il est bien difficile de croire que le monde va abandonner ses saucisses.

Par Sirine Azouaoui, publié le 29/08/2016

Copié

Pour vous :