© Regrained

Grâce à cette start-up américaine, vous pouvez "manger votre bière" en barres de céréales

ReGrained se sert des céréales habituellement jetées pendant le brassage pour faire des barres au miel ou au chocolat.

© Regrained

© ReGrained

"Manger de la bière", voici ce que nous propose la start-up américaine ReGrained. Une idée curieuse, garantie sans ivresse, que la société matraque sur ses T-shirts, et jusqu'à l'emballage de ses produits, lesquels prennent la forme de barres énergétiques, fabriquées à partir des graines laissées pour compte pendant le processus de brassage de la bière. On en compte deux pour l'instant : une IPA au miel et à la cannelle et un stout chocolat-café, "idéal pour le petit-déjeuner", selon ses créateurs.

Publicité

Dan Kurzrock et Jordan Schwartz, les deux fondateurs de ReGrained, se sont lancés dans la production de bière artisanale quand ils étaient encore étudiants à l'UCLA. Mais dès leurs premiers essais, ils se sont vite rendus compte de l'énorme quantité de déchets que génère le brassage, comme ils le racontent sur le site de ReGrained :

"On produisait à peine 5 gallons de bière à chaque brassage, soit moins que le volume d'un fût standard, mais on se retrouvait avec une énorme quantité de céréales usagées. Qu'est-ce qu'on était censés en faire ? Il y en avait beaucoup trop."

Des pistes pour un nouvel usage des déchets alimentaires

Ils les utilisent d'abord pour faire du pain, mais la préparation leur pompe tout ce que de jeunes entrepreneurs ne peuvent se permettre de perdre : du temps et de l'énergie. Rien de tel qu'une bonne barre de céréales, riche en fibres et en protéines. "On a mis au point ce délicieux sous-produit et, à partir de là, je me suis dis qu'on pouvait bâtir une entreprise durable", souffle Dan Kurzrock au site Uproxx.

Publicité

ReGrained travaille désormais aux côtés de l'US Department of Agriculture, afin de trouver de nouveaux usages aux déchets alimentaires. Selon Tara McHugh, qui mène les recherches au sein de l'USDA, "les céréales jetées par les brasseurs font partie de ces matières qui pourraient être réutilisées en une nourriture saine, mais ne le sont généralement pas". Alors, quand on sait que plus d'1,3 milliard de tonnes d'aliments sont gâchées chaque année, on se dit que la démarche de ReGrained ne peut être que bienvenue.

Par Lenny Sorbé, publié le 05/04/2017

Copié

Pour vous :