©Unsplash/Brian Chan

Super Bowl : quand l’Amérique avale des tonnes de nourriture

Le Super Bowl n’est pas seulement un événement sportif : pour la plupart des Américains, c’est aussi et surtout un concours de bouffe.

nbxjzomynem-brian-chan

Publicité

Ailes de poulet à la sauce barbecue, nachos au fromage, guacamole… Au menu devant le Super Bowl, tout ce qu’il y a de meilleur et de pire (et de plus gras) dans la nourriture américaine. L’essentiel ici n’est pas dans la qualité mais bien dans la quantité, au point que le jour de la finale de football américain est le deuxième jour où le pays mange le plus après Thanksgiving.

À l’image de la démesure made in USA, les tables se remplissent de toutes sortes de snacks et d’encas, jusqu’à l’écœurement. Pour se sentir concerné par le gaspillage alimentaire, il faudra choisir un autre jour. La grande classe ce jour-là, c’est de se lancer dans la construction d’un snack stadium. Comprenez, construire un stade miniature avec chips et dips en tout genre :

Publicité

Et le Super Bowl, c'est aussi des millions de dollars de publicité pour toucher les 110 millions d'Américains (sur 320 millions) devant leur télé. Quand ils n'ont pas dépensé 5 000 euros pour être dans le stade, ils mangent. Et là aussi, il y a des records : découvrez ci-dessous les estimations chiffrées et détaillées par Forbes.

1,33 milliards d'ailes de poulet

Une photo publiée par #yannichef (@yannichef) le

Publicité

C'est le grand classique du Super Bowl, aperçu dans les séries et films américains. Buffalo wings, poulet frit, à la sauce barbecue... Tout est possible tant que ça se mange avec les doigts et que c'est bien gras.

Publicité

12,5 millions de pizzas

La pizza devant le football américain est un grand classique, et l'occasion pour les restaurateurs de faire exploser leur chiffre d'affaires. En janvier, les propriétaires de Pizza Hut avaient annoncé qu'ils prévoyaient d'employer 11 000 personnes pour la soirée du Super Bowl (en plus de vouloir développer l'entreprise).

90 millions de kilos de guacamole

Une photo publiée par @oaxacabcn le

La passion de l'Amérique pour l'avocat n'est plus un secret depuis longtemps. En plus d'en manger toute l'année sur des toasts ou dans des sandwichs, au Super Bowl, on trempe ses chips dans des océans de guacamole – même quand le fruit vient du Mexique...

Les chiffres de l'année dernière : 14 500 tonnes de chips et 1,8 million de pots de beurre de cacahuètes

Assez de chips pour remplir 39 Boeing 747, explique Mashable... Démesure, toujours.

Par Sirine Azouaoui, publié le 06/02/2017

Copié

Pour vous :