À Tokyo, la pizza barbe-à-papa ou l'offense suprême faite à ta mamma

Dans la série "massacrons tout ce qui nous est cher", après la pizza à l'ananas et la pizza trempée dans du lait, je demande la pizza barbe-à-papa.

Publicité

Mais quelle est donc cette manie de vouloir systématiquement mélanger ensemble toutes les bonnes choses de ce monde ? La pizza est une chose, la barbe-à-papa en est une autre, mais aucun esprit – aussi dérangé soit-il – ne pourrait songer à les associer en une abominable "pizza barbe-à-papa". C'est en tout cas ce qu'on croyait, jusqu'à ce que cette expérimentation digne des fins de soirées les plus éméchées ne voie le jour dans la chaîne de pubs tokyoïtes Schmatz.

Servie avec une sauce au miel et au gingembre

Et elle correspond plus ou moins à ce qu'on pouvait en attendre de pire : une pâte à pain croustillante, garnie de trois fromages différents, puis recouverte de barbe-à-papa. On la sert avec un pichet de sauce miel-gingembre, que les clients sont invités à verser eux-mêmes sur la barbe-à-papa, la faisant ainsi fondre en un amas de sucres. Autant dire qu'à côté de ça, la si controversée pizza hawaïenne est une véritable partie de plaisir.

Publicité

Jusqu'au 2 avril, Schmatz propose une version printanière de sa pizza barbe-à-papa, dans laquelle la sauce incorpore des fleurs de cerisiers. C'est une tradition au Japon : quand vient la saison où fleurissent les cerisiers, les restaurants servent toutes sortes de spécialités qui s'en inspirent, raconte Eater. Reste que la pizza barbe-à-papa semble pour l'instant séduire les clients qui daignent la goûter. Suffisant pour vous faire sauter le pas ?

Publicité

Publicité

À lire -> Cet internaute trempe sa pizza dans un grand verre de lait et nous ne sommes pas d'accord

Par Lenny Sorbé, publié le 30/03/2017

Copié

Pour vous :