Un youtubeur s'amuse à recréer les plats improbables qu'il voit au cinéma

Dans sa série de vidéos "Binging with Babish", Andrew Rea donne vie à des recettes absurdes tirées de films. Et ce n'est pas toujours juste pour s'amuser.

"Tout le monde peut cuisiner", affirme Andrew Rea, qui cite Ratatouille pour expliquer qu'il a appris la cuisine tout seul. Dans sa dernière vidéo, ce youtubeur culinaire prépare une recette peu ragoutante : le plat de pâtes sucré du petit-déjeuner de Noël d'Elfe, ce film sorti en 2003 avec Will Ferrell dans le rôle d'un lutin complètement décalé. Des pâtes un peu spéciales donc, agrémentées de marshmallows, de pépites de chocolat, de biscuit ou encore de bonbons. Et sans surprise, Andrew Rea a confié au site Extra Crispy qu'il considère ce plat comme étant "la chose la plus dégueulasse que j'ai pu faire, non seulement pour mes vidéos mais de ma vie entière".

Publicité

Alors, pourquoi se lancer dans de telles préparations ? Par amour du cinéma sans doute, mais aussi et surtout par curiosité : cette idée farfelue de reproduire les mets qu'il aperçoit dans les films lui est venue le jour où il s'est demandé quel goût ces derniers pouvaient avoir. Depuis, sur sa chaîne "Binging with Babish", ce youtubeur déjanté a pris l'habitude de se filmer alors qu'il prépare puis teste ces plats tout droit sortis de son écran. Andrew Rea a par exemple recréé la sauce tomate de la prison du film Les Affranchis, avec un tel souci du détail qu'il est allé jusqu'à couper l'ail avec une lame de rasoir.

Des recettes parfois utiles

Il s'est également attaqué aux "Eggs Woodhouse", un plat particulièrement riche et gras, running gag de la série télévisée Archer — le majordome Woodhouse a pour habitude de préparer ce repas à Sterling Archer à chaque fois qu'il a la gueule de bois. Et lors de la dégustation de cette recette, Andrew Rea déclare : "Ça ne me semble pas correct de manger un plat si consistant devant la caméra alors que tant de familles vivent avec si peu de moyens et de confort en cette période de vacances. Je voulais donc profiter de cette opportunité pour lancer l'œuvre de charité Hour Children." Le but est donc de récolter des fonds en faveur des mamans récemment sorties de prisons pour les aider à préparer des repas pour leur famille. Environ 2000 dollars ont déjà été été récoltés.

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 26/12/2016

Copié

Pour vous :